28 janvier 2023

Bienvenue sur le nouveau site internet de l’Écurie Guépard!

Le mot du Président…

Chères toutes et tous

J’espère que vous avez pu passer de très bonnes fêtes de fin d’année et profiter des vôtres.

Je voulais pour mon premier message en 2023 vous adresser à chacune et chacun d’entre vous au nom de l’écurie Guépard, nos Meilleurs Vœux pour cette nouvelle année qui démarre.
Que celle-ci vous soit la plus belle et heureuse possible, avec la santé, pour vous, vos familles et vos proches.
Qu’elle vous apporte plein de joie et de bonheur partagé, et également force, courage et détermination pour affronter les moments plus difficiles.

Vous l’avez peut-être appris, l’écurie Guépard a pris la difficile décision d’arrêter l’organisation de nos ROUTES DU VEXIN CLASSIC, à l’issue d’une 12ème édition réussie en 2022. Cela devenait trop compliqué pour plusieurs d’entre-nous, et poursuivre n’aurait pas été raisonnable…
Avant tout, je tiens à remercier nos dévoués bénévoles, sans qui, cette belle aventure n’aurait été possible. 

Nous organiserons en remplacement en 2023, le 22 avril et le 14 mai, deux manifestations plus légères, sur une journée, limitées à 40 voitures. Vous trouverez toutes les informations concernant ces manifestations sur ce site ou celui des Routes du Vexin.

Très Belle et Heureuse ANNEE 2023 !!!

Les informations…

Les prochains rendez-vous :
– Réunion le mardi, 21h00 (visio-conférence) toutes les 2 semaines (prochaine date : 10/01/2023)
Les dernières gazettes
24 janvier 2023Gazettes 2023Trois équipages de l’écurie GUEPARD étaient au départ, plus un renfort bien apprécié ! Nos bonnes résolutions du départ se sont effritées au fil des kilomètres et des difficultés, et on sort du premier secteur avec (déjà…) 3 CP dans la musette ! A côté de ça, on est un des rares équipages à avoir évité le ‘’contrôle visuel en première intention’’ sur une nouvelle route, François nous a fait prendre directement l’ancienne, la bonne.On prendra 3 CP de plus dans la seconde section du samedi !Au soir de lette première journée, Francis PLANCHE et Catherine NOGIER (MGB GT) sont les meilleurs Guépards, et de loin ! Ils sont seconds au scratch.Nous pointons à une très moyenne 10ème place.Pas loin derrière nous, 12èmes, Stéphanie et Yann GOSSART (Simca 1100 Ti) affrontent courageusement la catégorie Expert et toutes ses difficultés. Pour eux, c’est un souci de temps qui les pénalise, mais ils veulent avant tout essayer de comprendre les embûches et ça en prend nécessairement.Enfin, Alain BRAULT et Joël MAQUET (205 Green) sont 16èmes. Dimanche matin, à la fraîche, on est remotivés, mais on a vu la veille comment ça peut se passer… Il fait frisquet, mais le beau temps est là !On fait une première section quasi parfaite, sur laquelle seuls 5 équipages passent à 0 CP, et étant les moins pénalisés en temps parmi eux, cela nous permet de remporter la section et de gagner deux petites places…Malheureusement, il en restait une. On rate un nouveau CP et, à 300m du CH d’arrivée, on se refait prendre par un contrôle visuel sur le tour d’un rond-point non effectué !Je redoutais pourtant une ultime fourberie des organisateurs et n’ai pas quitté le bas-côté droit des yeux, scrutant chaque buisson, mais rien… une erreur de débutants que nous ne sommes pourtant plus, mais on vieillit, c’est certain ! Au final, pour l’écurie :– 5èmes : Francis PLANCHE et Catherine NOGIER– 8èmes : Jean GUEZENNEC et François DUFOSSE– 11èmes : Stéphanie et Yann GOSSART– 17èmes : Alain BRAULT et Joël MAQUET Jean GUEZENNEC [...] Lire la suite…
25 novembre 2022Gazettes 2022La vie n’est pas un long fleuve tranquille !… par Jean GUEZENNEC. C’était sans doute notre der’ de la saison, et les petits pépins ont commencé avant même le départ… Impossible d’ouvrir la fenêtre passager ! Intéressant pour les passage aux pinces ou tampons, aux pointages aux CPH !Fusibles ? Rien.Je trouverai plus tard, en cours de route. Il y a une sécurité, comme pour les enfants, mais là, on est sur une stricte deux places ! Et je l’avais activée sans même le savoir. Ca, ce n’est rien.Beaucoup plus embêtant : On n’avait pas de zone d’étalonnage ! Du coup, la première mise en route du trip s’est faite… sur la ligne de départ, et notre si fidèle Munier se met pour la première fois à faire n’importe quoi ; il affiche en gros deux fois la distance, impossible également de remettre l’afficheur à deux chiffres après la virgule.C’est un peu la panique. On sort le clavier déporté et on va essayer un tas de manips, qui ne nous remettront pas dans le droit chemin, et comme la traversée de la ville de départ est hyper compliquée (injouable presque sans un trip bien calé…) on va perdre près d’une demi-heure à bidouiller là-dessus ! On finira par repartir avec une virgule entre les centaines et les dizaines de mètres, mais à peu près calés. On ne voit plus personne, ils sont loin ! Et c’est parti pour une sacrée baston pour revenir dans le match.Forcément, il y a prise de risques sur certaines vérifications qu’on aurait bien faites, peut-être aussi que certains CP (tout petits, format A5 en papier plastifié, parfois un peu bizarrement placés), mais kilomètre après kilomètre on rejoint les retardataires. C’est là qu’arrive la seconde (ou troisième) couche… Une pince, on s’arrête, la fenêtre descend… quel bonheur 😊En repartant, dans l’herbe, je cale et… plus de démarreur !!! On soupçonne une “mise en sécurité” liée à un problème électrique, on vérifie les fusibles, c’est ok. On manœuvre tout ce qui a un contacteur fin de course qui pourrait ne plus être activé, rien… On téléphone à des Delsol’boys, qui nous font faire des tests pour lire au tableau de bord les codes d’alarmes.Rien de ce côté là non plus… Le temps passe, un quart d’heure, et on se retrouve encore esseulés. Finalement, on tente à la poussette, …et ça démarre ! On passera le CH d’arrivée de la première étape avec 28’ de retard, la mise hors course était à 30’ !!!Le plus bête… c’est qu’on trouvera, avec l’aide au téléphone de l’ancien propriétaire de la Delsol, dans la deuxième étape ; le fil d’excitation était tout simplement débranché ! La première demi-étape de l’après-midi se passe bien, on est comme Francis et Catherine en CP sur celle-là. Arrive la pause, et là, on nous tend un sachet contenant… le puzzle d’une carte. “Faites-le, ramenez-le, vous avez une heure”. Rien d’autre…Je n’étais pas venu là pour ça, mais bon… on s’y met. Il manque des pièces de pourtour (bien sûr, on a commencé par-là), on s’énerve, au bout de l’heure, on rend le puzzle au contrôle, pas terminé, et on nous explique à ce moment que le puzzle représentait…. notre tracé pour le dernier secteur !Là, grand moment de solitude, et faute de pouvoir continuer, on sort le Gps et on regagne directement l’arrivée, dépités… Au final, on sera classés quand même, 15èmes avec un “forfait” sans doute pour l’ultime tronçon non effectué.Francis PLANCHE et Catherine NOGIER sont 8èmes, ayant bien négocié l’épisode puzzle, mais laissé en route comme nous et bien d’autres des CP “non vus”, ce qui est toujours un peu dommage. [...] Lire la suite…
25 octobre 2022Gazettes 2022Trois équipages de l’écurie étaient au départ de cette 10ème édition, qui a réuni un beau plateau. Les Guépards engagés sur ce “Poitou” Patrick GUILLON et Dan HOURY, sur la Porsche 944 de Dan, n’ont pas été très heureux, cassant une transmission en début d’épreuve. Michel LABORIE et Jacques PHELIPPEAU, sur la Murena de ce dernier, 7èmes le samedi soir, ont effectué une belle remontée le dimanche, pour terminer 4èmes, au pied du podium, avec toutefois quelques interrogations que l’absence de corrigés à l’arrivée n’a pas permis de dissiper… Pour Francis PLANCHE et Catherine NOGIER, ça s’est finalement très bien déroulé. Malgré 2 CP, et 7 minutes suite à un passage difficile sur une “carte à points”, la MGB-GT pointait en tête en fin de première journée, mais avec une toute petite avance sur les seconds, les troisièmes étaient un peu plus loin, avec 4 CP. Le dimanche, toujours sous un temps ensoleillé, ils admettent avoir été moins en réussite, prenant 2 autres CP, l’un sur un petit décalage non vu entre un calque et la carte, l’autre sur un rond-point franchi alors qu’un groupe d’une trentaine de cyclistes ne leur a pas permis de voir le panneau… Catherine et Francis LE TOHIC-ROLIN (205 Gti), seconds la veille, n’ont pas fait mieux et prennent finalement la troisième place. BOSDRON-SEVESTRE (Manta 1200S) par contre, réalisent l’étape parfaite et se placent en tête pour 10 points, …hors coefficient d’ancienneté de la voiture. Après application de ce dernier, la victoire finale revient à nos Guépards, une ligne de plus à un palmarès déjà fort bien rempli ! [...] Lire la suite…
2 octobre 2022Gazettes 2022La 2ème édition le Randonnée de Navigation “Autour des clochers tors” se déroulera le samedi 22 avril 2023, dans la région de Baugé en Anjou. La présentation et l’inscription se trouvent ici 2 catégories sont au programme, Expert et Découverte, basées sur une navigation plus ou moins difficile suivant votre choix. Pour les Experts, principalement cartes tracées et roadbook, et pour la catégorie Découverte, un roadbook facile.Pas de traçage au moyen d’un calque. Niveau de difficulté sans complexité excessive, la navigation standard reste la priorité cette année. Le parcours sera jalonné de panneau avec des indications à relever mais aussi des indices à trouver. Il n’y aura pas de temps imparti, les plus en retard ne mangeront pas!!! Non, évidemment, ce sera “Open Bar” pour les repas et les participants pourront prendre le départ, manger etc… à leur rythme. Programme: de 7h30 à 9h15 : Salle de réception La Richardière, à Fougeré 49150Café d’accueil et viennoiseriesAccueil des participants, vérification des documents, vérification des véhicules9h15 : briefing sur le déroulé de la manifestation, avec rappel des consignes de sécurité10h00 : départ des participants pour l’étape du matin, de minute en minuteà partir de 12h00 :Retour des participants à la salle de réceptionPause repas, buffet froid et boissons13h40 : départ des participants pour l’étape de l’après-midi, de minute en minuteà partir 17h00 : retour des participants à La Richardière, fin de la Randonnée.18h30 : Corrigés du parcours, Cérémonie de clôtureApéritif et repas chaudSoirée musicale avec remise de cadeaux souvenirs à chaque participant Le lieu de départ et des festivités sera à la Salle de Réception La Richardière à Fougeré, Baugé en Anjou >> lien google maps >> https://goo.gl/maps/xGyHfa4zJ8tjfnUA7 Engagez vous rapidement, le nombre de participants est limité! Le comité d’organisation [...] Lire la suite…
4 septembre 2022Gazettes 2022Encore une belle édition de l’épreuve managée par Jacques PHELIPPEAU. Pour ce 10ème anniversaire, Jacques nous avait concocté une édition “musclée”, un rythme soutenu, sans temps mort. Deux étapes, mêlant un peu régularité, road-book avec des règles simples, mais … pas si faciles à négocier et pas mal de cartes, tracées ou à tracer, avec de nombreuses petites subtilités. Quatre équipages de l’écurie Guépard s’y étaient donné rendez-vous. Les moins en réussite ont cette fois été Francis PLANCHE et Catherine NOGIER (MGB-GT), piégés sur la difficulté principale en fin d’étape du matin… Ils cumulent un retard trop important et se retrouvent hors classement alors que tout s’était bien déroulé jusque-là. C’est d’autant plus dommage qu’avec une belle seconde étape, ils auraient pu prétendre à une place conforme à leur statut. Patrick GUILLON et Dan HOURY (sur la 944 du grand Dan) terminent 5èmes du classement Expert, après une course régulière, lâchant quelques minutes de trop par-ci par-là, pour viser le podium, mais ça reste un parcours solide. Jean GUEZENNEC et François DUFOSSE (Honda Crx Delsol), 1ers du classement “véhicules d’exception” et 3èmes au cumul, ont cédé un peu (2CP) dans la seconde étape, après un très bon début de rallye. En embuscade après l’étape du matin, Michel LABORIE et Thierry COLTIN (Matra Murena 2.2) ont réalisé une fin de rallye presque parfaite (0 CP), ne concédant que quelques minutes au dernier CH. Ce sont finalement eux qui remportent cette belle édition anniversaire. Didier COLTIN avait fait le déplacement, pour épauler l’équipe organisatrice aux classements. https://www.ecuriechambrille.com/ [...] Lire la suite…
11 juillet 2022Gazettes 2022Une infidélité envers Jean GUEZENNEC, par François DUFOSSE ! “Une semaine avant ce rallye organisé sur une journée (que nous avions fait avec Jean l’an dernier), un de nos commissaires du Vexin, Jean Marie BIERLING m’appelle pour me proposer de remplacer son habituel navigo, Raymond COLLOWALD, déclarant forfait pour cause médicale. Après réflexion et concertation familiale, j’accepte l’offre, Jean Marie tenant à y participer ; à tel point qu’il me propose de reconnaître une partie de l’an dernier. Rendez vous pour le mardi après-midi. Nous parcourons le début de l’étape 1 et la fin de la 3 pour retour sur Ableiges, départ des premières éditions de nos Routes du Vexin Classic. Cela nous permet de nous rappeler le principe du rallye. Samedi 2 juillet, super beau temps, chaud mais pas trop, donc impeccable pour passer une bonne journée. Jean était là au départ pour voir et revoir les copains habituels de ces épreuves. La particularité de ce rallye est de comporter des zones de liaison sans difficulté et sans CP à moyenne d’environ 45km/h, et des zones de navigation (ZN) à moyenne d’environ 30km/h où toutes les possibilités de navigation sont possibles, même sur la même zone ! Par exemple, fléché métré ou non, photos, cases inversées, cases miroir, routes fantômes, carte, fléché allemand (ou arête de poisson), kms à relever entre 2 points de la ZN et relevé des panneaux d’entrée de village. Cela nous avait déjà perturbé avec Jean l’année dernière car trop de critères à gérer en même temps ! … Et ce fut la même chose cette année ! Dans l’étape 1, nous terminons 13ème avec 3 CP et 15mn de retard. Pause déjeuner dans les jardins du château de Chaumont en Vexin. Dans l’étape 2, la moins mauvaise, nous terminons 11ème avec 3 CP et 0mn. Pause au parking du stade de Mouy. Dans l’étape 3, la galère, nous nous perdons ! Eh oui ! … Nous terminons 16ème avec 9 CP et plus d’1 heure de retard ! Au final, nous terminons 16ème sur 19 ! Journée à oublier pour la performance !Nous arrivons au golf d’Ableiges dans les derniers à 20h45 et partageons notre table avec les couples LESBROUSSART, GOSSART et les 2 filles HERMAND/DE GEYER, tous 3 fidèles à notre Vexin Classic. Au niveau organisation, rien à redire, tout est carré, bien pensé, bien organisé, road book parfait. En prime, une vidéo de 6mn sur YouTube !” FrançoisEquipage 31 en Peugeot 309 GTI16 [...] Lire la suite…
20 février 2022Gazettes 2022Le récit de Jacques PHELIPPEAU qui accompagne pour l’occasion André GRISON sur l’Opel Kadett. ” Encore une grosse organisation de l’équipe de Jack BOINOT à Niort. La Place de la Brèche bien animée une fois de plus. Avec Dédé Grison, lors de notre première tentative ensemble au Val de Nuit de janvier 2020, j’avais fait 2 grosses erreurs de navigation qui nous avaient relégués au milieu du peloton ; et bien cette année j’en ai encore fait deux (!), mais plus petites. Cependant, comme beaucoup ont eu aussi droit à quelques égarements, nous finissons chanceux à la 6e place.Pour 240 km au total, le rallye comportait 200 km de régularité en 10 ZRs, toutes de nuit à partir de la 3e. Un gros plateau avec tous les habitués des podiums des années précédentes. Avec sa préparation course, le moteur de la Kadett ne simplifie pas la vie de Dédé pour réguler correctement à vitesse réduite, cependant, au fil des aléas rencontrés par chacun, on a tout de même pointé un instant au 3e rang scratch après la 7e ZR. Mais, à minuit passé, j’ai commencé à être moins vigilant. Une première erreur d’inattention dans la ZR8, et voilà 39 secondes dans la musette. Puis une seconde dans l’ultime ZR nous a lesté de 14 sec de plus.La déception a dû être pire pour l’équipage qui était en tête depuis la ZR5, et qui recule en 2e position pour un erreur à 1 km de la fin de la dernière ZR !En tout cas, le podium de cette édition est inédit, et bien sympa. Nos prochaines sorties, avec Lysiane au volant de la Murena :• Le Carto’Cagouille (dépt 17) le 26 mars• Le Rallye de la Porcelaine (dépt 87) les 16-17 avrilMais entretemps, à l’Écurie Chambrille, on a un gros challenge avec l’organisation du 1er Rallye Dame de Chambrille Moderne-VHC-VHRS, les 9-10 avril, où je m’occuperai principalement du VHRS (donc pas de Rallye Le mans Historique pour nous cette année). “ Jacques [...] Lire la suite…
18 janvier 2022Gazettes 2022Nous nous sommes longtemps demandé si ce rallye, compte tenu des conditions sanitaires, allait pouvoir se dérouler, et heureusement, ce fut le cas. Une épreuve roulante, sur de petites routes sinueuses et vallonnées, dont certaines nous ont rappelé quelques souvenirs de passage anciens des Routes du Vexin. En EXPERT, Francis PLANCHE et Catherine NOGIER (MGB-GT), mal partis, ont réussi à tenir bon et à terminer très fort pour arracher une place dans le top 5 et une belle satisfaction. Parcours inverse pour Jean GUEZENNEC et François DUFOSSE (Honda Delsol), très bien partis, mais ont connu des difficultés par la suite, glissant des avant-postes à une place un peu décevante pour eux. Alain BRAULT et Joël MAQUET (205 Green), en manque de participations dans des épreuves de navigation d’un niveau aussi relevé, n’ont pas réussi à accrocher une place dans les 10. En GT, Patrick GUILLON et Philippe PIROT, son copilote Belge aguerri (914-4), inscrits pour la circonstance dans le Team JPW, prennent une belle seconde place, juste devant… Stéphanie et Yann GOSSART (Simca 1100 Ti), venus eux renforcer les troupes de l’Ecurie GUEPARD, et obtenir ce très bon résultat compte tenu de leur expérience. Cette 3ème place a permis aux GUEPARDS de prendre la seconde place du classement Inter-Ecuries, …derrière le Team JPW ! Equipage formé en dernière minute pour pallier à l’absence d’un copilote, Carlos TOURNADE et Thierry LEVALLEUX ont courageusement tenté cette catégorie GT, loin d’être simple… et comme si ça ne suffisait pas, une crevaison est venue perturber leur parcours. Un jardinage dans une succession d’horloges et un gros retard les ont contraints à couper sur la fin d’un secteur le samedi. Mais ils ont tenu bon, terminé, et même bien négocié la journée du dimanche, en laissant au final 7 équipages derrière eux ! EXPERT : 5èmes : Francis PLANCHE – Catherine NOGIER (162,62 pts) 6èmes : Jean GUEZENNEC – François DUFOSSE (176,64 pts) 14èmes : Alain BRAULT – Joël MAQUET (378,18 pts) GT : 2èmes : Patrick GUILLON – Philippe PIROT (154,8 pts) 3èmes : Stéphanie et Yann GOSSART (210,8 pts) 17èmes : Carlos TOURNADE – Thierry LEVALLEUX (708,08 pts) [...] Lire la suite…
25 septembre 2021Gazettes 2021Seulement 45 partants à cette 16e édition du Rallye le Mans : 12 en Navigation-régul, 12 en régul pure, mais tout de même 21 en Découverte !Au départ de Bonnétable (la patrie de Dédé Grison), malgré l’absence de Jean et François (en cours de changement de monture !), il y avait tout de même 3 équipages Guépard en catégorie navigation, of course ! : Lysiane étant bloquée pour 3 semaines en cure, j’avais proposé de volant de la Murena à Thierry. Il y avait aussi celle de Michel Laborie alias Mimile, navigué par Cyrille Guilloux. Celle-ci sortant tout juste d’une cure de lifting mécanique aux « Ateliers de la Richardière » ! Patrick Guillon et Dan Houry étaient aussi de la partie avec la 944 turbo de Dan, juste remise sur roues : Avec si peu de partants en Navigation, avec Thierry nous n’avions pas vraiment le choix que de bien figurer. Mais ce fut un rallye de navigation bien costaud avec : 100 bornes de vrai carto à l’ancienne (truffé de multiples virages rectifiés, voies parallèles, …), 45 kms de régul, mais aussi 55 km de fléchés biens pensés.Heureusement, on était 2 navigos dans la Murena, cela permet de trancher à deux sur les situations épineuses. J’ai quand-même fait faire pas mal de demi-tours à Thierry, mais il savait artiller ensuite pour essayer de récupérer du temps (du coup il a trouvé la 2.2 un peu poussive à la relance (faut dire qu’elle est peu habituée à un tel rythme !). Dans les 4 ZRs, malgré la rengaine bien connue de Thierry « J’aime paaas la régul ! », nous nous en sommes plutôt bien sortis (un peu aidés c’est vrai par l’appli Rabbit, à partir du moment où on a pensé à y valider le GPS !). A l’arrivée, on a été les moins mauvais au scratch ; mais avec quand-même 5 CPs dans la musette, dont 3 erreurs assumées, et un autre pas vu en passant devant à 1km de l’arrivée.Ah, si on avait percuté plus tôt qu’il valait mieux rebrousser chemin et bien réfléchir dès que l’on apercevait un CP humain !!Mais on a eu la chance que la concurrence ne soit pas plus futée que nous ! 5èmes, Patrick et Dan tirent pas mal leur épingle du jeu avec un beau sans-faute dans le dernier secteur. Quant à Michel et Cyrille, la matinée a été très difficile, mais l’après-midi s’est mieux déroulée, ce qui les amène à la 9e place. La photo du podium navigation : La nuit tombée, on n’a pas manqué d’arroser ça entre vieux Guépards autour de l’ami Dan qui fêtait son 300e rallye (Dan nous avait apporté le champagne, mais de son côté il est resté fidèle à sa bouteille de whisky !). Merci à Cyrille pour la prise de vue. [...] Lire la suite…
10 septembre 2021Gazettes 2021L’écurie Guépard organise le samedi 6 novembre 2021 une randonnée automobile de navigation dans la région de Baugé en Anjou à la découverte des clochers tors. La présentation et l’inscription se trouvent ici 2 catégories sont au programme, Expert et Découverte, basées sur une navigation plus ou moins difficile suivant votre choix. Pour les Experts, principalement cartes tracées (ou non) et roadbook, et pour la catégorie Découverte, un roadbook facile ou carte tracée. Le parcours sera jalonné de panneau avec des indications à relever mais aussi des indices à trouver. Il n’y aura pas de temps imparti, les plus en retard ne mangeront pas!!! Non, évidemment, ce sera “Open Bar” pour les repas et les participants pourront prendre le départ, manger etc… à leur rythme. Programme: de 7h30 à 9h15 : Salle de réception La Richardière, à Fougeré 49150Café d’accueil et viennoiseriesAccueil des participants, vérification des documents, vérification des véhicules9h15 : briefing sur le déroulé de la manifestation, avec rappel des consignes de sécurité10h00 : départ des participants pour l’étape du matin, de minute en minuteà partir de 12h00 :Retour des participants à la salle de réceptionPause repas, buffet froid et boissons13h40 : départ des participants pour l’étape de l’après-midi, de minute en minuteà partir 17h00 : retour des participants à La Richardière, fin de la Randonnée.18h30 : Corrigés du parcours, Cérémonie de clôtureApéritif et repas chaudSoirée musicale avec remise de cadeaux souvenirs à chaque participant Le lieu de départ et des festivités sera à la Salle de Réception La Richardière à Fougeré, Baugé en Anjou >> lien google maps >> https://goo.gl/maps/xGyHfa4zJ8tjfnUA7 Engagez vous rapidement, le nombre de participants est limité! Le comité d’organisation [...] Lire la suite…
5 septembre 2021Gazettes 2021L’avant-rallye Courant Mars 2021, alors que, naïvement, on croyait pouvoir ressortir des cartons le parcours quasiment finalisé un an avant pour l’édition 2020 (mais pas mis en œuvre vu le contexte en l’été 2020), la 3e vague du Covid s’annonçaient. Il a fallu une nouvelle fois changer notre fusil d’épaule !En effet, les autorités en charge des structures prévues pour les pauses, étaient bien incapables de nous garantir l’accès à ces structures à la fin août.Alors, le 2 avril, juste avant le reconfinement, j’ai repris mon bâton de pèlerin avec une idée en tête : trouver un lieu de pause pour le midi en plein-air afin de limiter les conséquences de potentielles contraintes sanitaires fin août, et exploiter un terrain vierge n’empiétant pas sur le parcours initialement prévu pour 2020, ni les suivants (et oui, il faut essayer de viser loin !).Lieu de pause sympa identifié, que nous avons pu rapidement verrouiller grâce à un intermédiaire efficace, j’ai pu utiliser les quatre semaines de ce 3e confinement pour élaborer sur papier un projet de tracé et son séquencement (ZR, Carto, enoncés divers, TIPs, …).Le 4 mai, aussitôt le confinement levé (il ne fallait pas trainer afin de déposer un dossier crédible en Préf. avant la fin du mois) et les premiers jets de cartes et de fléchés préparés, se sont enchaînés les passages en recos (avec Jean-Paul, Didier, Gérard). Métrages, corrections, affinages, estimation des timings, …….. Puis, consolidation fin juin avec l’apport de Jean-Marie ; y’avait plus qu’à préparer les docs Expert pseudo-finaux pour Thierry le cobaye ! Donc début août, moi au volant le coude à la portière, Thierry fait un presque sans-faute, et on ne rectifie (à la baisse) que le temps du dernier secteur. Puis intégration des dernières corrections et retouches de Thierry , et ça part en impression. Reste plus qu’un tour de manège avec Jean-Paul pour affiner le positionnement des CPs sur l’étape 1 ; puis une journée de distribution des tracts d’info aux riverains avec Gérard.Et on a commencé à faire le point sur les inscrits ; c’est monté doucement jusqu’à 57 concurrents : 36 en Expert, et 21 en Découverte. Donc un peu moins que les années précédentes, mais il ne faut peut-être pas s’en étonner. Le grand WE: Départ le vendredi après-midi pour la Mothe. Lysiane ne pouvant pas venir, et ayant besoin du camping-car et de la 307, j’ai tout embarqué en un voyage : une centaine de CPs dans le coffre, les road-books, ordinateur, imprimante, la bouffe, …….. Car le samedi matin c’était plantage, avec une équipe différente sur chacune des deux étapes. L’après-midi, pendant que certains dressent le parc concurrents sur la Grand-place de La Mothe, les autres finissent d’assembler et d’agrafer les road-books. Puis il reste à les numéroter, ainsi que les carnets de bord. Et j’en profite pour passer les dossiers de consignes aux équipes déjà présentes.Pour finir la journée, pique-nique sympa « en famille » au camping. Avec Dan et Dédé Grison, y’avait de l’ambiance ! On peut trainer jusqu’à 23h, car normalement demain y’a plus qu’à dérouler……en principe ……….Donc dès 7h30, la tête de pont est en place pour accueillir les premiers concurrents. Et of course, ça commence par le contrôle des pass sanitaires, où on « bague » chacun, bénévoles compris.Thierry a fait la route depuis la Richardière le matin. Arrivé frais et dispo (!), il s’empresse de faire quelques photos d’ambiance. Après le briefing sur le parvis de la Mairie, 1er départ à 9h45, les dés sont jetés ! Et malheureusement certains (les dés, mais pas que !) vont rouler de travers le matin : le CH1 qui ne se configure pas vraiment en mode « départ de ZR », certains CPs plantés de manière pas assez visible ou masqués par des voitures en stationnement, des « Experts » qui rament un max et prennent plus d’1/2h de retard sur 1h50 alors que la moyenne cible est de 33 km/h. Petite satisfaction cependant : la perf de Dan et Patrick Guillon qui sont les seuls à ramener tous les CPs !Donc chaud, chaud, la correction des carnets le midi ! Thierry a dû recorriger plusieurs fois ces carnets en fonction des annulations de CP qu’on décidait, et on a allongé le délai de mise hors course afin d’éviter le couperet à la moitié des Experts. Y’en a qui m’ont vu bien désabusé ……..Va comprendre pourquoi l’après-midi s’est déroulé de manière bien plus nominale : des carnets faciles à corriger, beaucoup moins de retards malgré une navigation pas plus simple et une moyenne pourtant à 36 km/h !??Au bilan, mon feedback en quelques mots : j’avais misé sur Jean et François, et ils ne m’ont pas déçu, avec une victoire sans contestation !belle perf de Mimile et Cyrille, qui malgré le peu de métier ne prennent que 3 CPs !certains ont un peu chouiné pour certains chemins empruntés, d’autres se sont offusqués de la vitesse largement irraisonnable à laquelle certains se permettent de rouler ou de dépasser (!)les nombreux messages de félicitations, remerciements, encouragements, nous ont bien rassurés. En approchant de la fin de l’aventure de cette journée, et avant la remise des prix, je tenais a faire une photo de groupe de (presque) tous les bénévoles de l’organisation, sachant que parmi eux on trouve 4 couples de vendéens (dont ma sœur et mon beauf), qui chaque année font largement plus de 100 km pour rejoindre La Mothe. Le Podium Découverte Le Podium Expert L’après-rallye :  le WE passé, et ben c’est pas fini !   Lundi midi, une fois revenu à la maison et le matériel benné en vrac, il faut maintenant assurer « l’après-vente » : jeter un œil sur les corrections de carnets et les classements, quelques petites erreurs à rectifier, avant d’e-mailer le tout aux participantsmettre ça en ligne sur le site et la page Facebook de l’Ecurie Chambrilleun post sur le forum RAC >> icirépondre au fur et à mesure aux demandes de transmission de copies de carnet de bordun petit article pour News Classic Racing : >> ici >> 9e Ronde de Chambrilleréunion-débriefing le mercredi soir à La Mothe (tiens, il y avait longtemps que je n’y étais pas allé !). Vivement l’année prochaine qu’on recommence !! Toutes les photos des participants sur http://www.motorsport-legend.com [...] Lire la suite…
31 août 2021Gazettes 2021Les occasions de rouler sont rares, cette saison, comme la précédente ! On avait hâte de retrouver CHAMBRILLE, où nous nous sommes toujours régalés. Cette édition n’a pas dérogé à la règle, malgré le protocole sanitaire par ailleurs bien maîtrisé. On a pu y retrouver Jacques (Phelippeau) bien sûr, mais aussi Thierry (Coltin), venu prêter main forte pour les classements et faire des photos, et plusieurs équipages de l’Ecurie, Patrick (Guillon) et Dan (Houry) sur la 914, Michel (Laborie) et Cyrille (Guilloux) sur la Murena. En l’absence de Catherine (Nogier), Francis (Planche) était passé à droite, laissant le volant de sa MGB-GT à son épouse. A la fin de la première étape, avec 1 CP et 9 minutes, nous pointions en tête, avec une courte avance sur Patrick et Dan, auteurs d’un sans faute coté CP, mais avec un peu plus de retard aux TIP et CH d’arrivée.La seconde a été copieuse, et fait davantage de dégâts. En ne prenant cette fois aucun CP et juste 3 minutes à l’arrivée, nous nous offrons avec François, une victoire qui nous remonte le moral après deux rallyes bien difficiles ! Patrick et Dan terminent finalement 8èmes… Michel et Cyrille 14èmes Minette et Francis n’ont pu être classés en raison de leur retard trop important. C’était sans doute notre dernier rallye avec Shirley, notre MGB-GT… On en a fait près de 40, avec un seul abandon, et beaucoup de très bons souvenirs. Sa remplaçante ne tardera pas, peut-être dès le Loir et Cher Historique qui se profile fin septembre. [...] Lire la suite…
19 juillet 2021Gazettes 2021Compte rendu par Jacques Phelippeau: Depuis pas mal d’années, j’ai pris l’habitude de me joindre à l’Écurie le Mans pour y gérer le classement du Rallye VHRS organisé en parallèle de leur rallye de vitesse.Les premières années, on organisait ça plutôt bon enfant, avec 2 ou 3 chronométrages manuels + le chrono d’arrivée pour chaque ES ; le tout avec une moyenne fixe. Puis, les concurrents s’équipant de mieux en mieux pour réguler, on a commencé à inclure un changement de moyenne dans les ES longues, et en 2019 on est passé au chronométrage électronique avec le système transpondeurs-balises de Chronopist. Au programme pour cette 8e édition : Le samedi après-midi, une ES de 4,8 km à parcourir 2 fois, avec 5 points de chronométrage (changeants), et un changement de moyenneLe dimanche : une ES de 10 km à parcourir 3 fois, avec 6 points de chronométrage, et 2 changements de moyenne Seulement 15 concurrents au départ cette année, mais les têtes d’affiche étaient là. Comme d’autres anciens vainqueurs, Dominique Restellini et son Coupé 504 n’avait pas manqué ce rendez-vous : Patrick et Thomas Guillon étaient présents aussi avec la Golf, pour une première participation : Côté sportif, certains concurrents ont été perturbés le samedi par une horloge de départ d’ES qui avait dérivé par rapport à l’heure de référence, et d’autres ont fait de belles boulettes dans la manipulation de leur cadenceur (je connais un vieux routard qui regrettait le bon temps (pas si éloigné) d’un simple trip à peine étalonnable complété d’un bête chrono, où la sanction d’une erreur de manipulation portait moins à conséquences !).D’ailleurs, cet équipement basique a encore permis à Ernoult-Masura (R5 Alpine Turbo) de se mettre en évidence, tout comme Ragot-Trigolet (205 GTI) qui disposait tout de même d’un vieux cadenceur ATB pas facile à manipuler pour les changements de moyenne !Les anecdotes de ce rallye sont très bien transcrites dans le compte-rendu publié du News Classic Racing.Sans leur mauvaise inspiration devant l’horloge décalée au départ de l’ES2, et un moteur cafouillant par moments, Patrick et Thomas auraient pu prétendre au podium. Ils n’étaient cependant pas mécontents de cette première sortie en VHRS (voir leur CR à venir). Le scratch et le podium : [...] Lire la suite…
19 juillet 2021Gazettes 202111ème Rallye du Printemps 2021. Le 3 juillet 2021 après le report du mois de mars Le Compte rendu de Michel Laborie avec Cyrille Guilloux avec la Murena:3 Équipages Guépard au départ de cette épreuve qui affichait 31 partants. Au programme 4 étapes de 45 kilomètres environ, revenant à chaque fois au point de départ situé à Auteuil le roi.Les 2 premières boucles de la matinée se sont déroulées sur le plateau de Thoiry avec divers pièges qui nous malmenâmes, étant le premier exercice de ce genre pour Cyrille, avec de nouvelles astuces de l’organisateur assez déroutantes, même pour les habitués.Quant aux 2 circuits de l’après-midi, ils se sont effectués côté forêt de Rambouillet avec là encore des difficultés ficelées de drôle de façon.Bilan des courses, de tristes résultats pour le Guépards.Le meilleur Patrick Guillon et son coéquipier pourtant pas très expérimenté finissent 11èmeCyrille Guilloux et moi finissons 16 ème Et le comble mais on pense qu’il y a une erreur dans le classement Alain Brault et Joël Maquet pourtant aguerris terminent 25ème. Après cette difficile reprise suite aux divers confinements bon été à tous. Alain BRAULT était associé à Joël MAQUET pour cette épreuve, qu’ils ont abordé avec méfiance, l’un et l’autre n’étant guère attirés par les subtilités de ce rallye, mais ils avaient envie de rouler. Sur ce dernier plan, c’est fait, pour le reste, ça ne restera pas pour eux un souvenir impérissable… Patrick GUILLON était engagé avec un copain qui ne totalisait que 3 rallyes à son actif, ce qui s’est avéré un peu juste pour faire face aux ‘’Cousinettes » de Benoit. Ils ne s’en tirent pas si mal avec une 11ème place, et 1ers Guépards. [...] Lire la suite…
6 juillet 2021Gazettes 2021Jean Guezennec et François Dufossé à la RONDE DES BALCONS Difficile de résumer tout ce qui nous est arrivé ce week-end… Au départ, tout allait bien. Première (mauvaise) surprise, la pompe électrique ‘Facet’ me lâche d’un coup sur l’autoroute, au nord de Clermont Ferrand ! Voie de gauche, des camions à la queue leu leu sur ma droite, ce fut chaud… Il est 17h15. Une heure plus tard, alors que l’auto est dans le garage du dépanneur de l’autoroute, de nouveau un enchaînement de (bonnes) surprises, on va trouver un bon samaritain, un spécialiste en Anglaises ouvert encore à 20h30, une pompe de rechange, et avec l’aide de François, venu à la rescousse, la pompe est changée et au premier coup de clef, ça repart. Il est cette fois 21h30… Le temps de faire le reste du parcours, on arrive au bungalow réservé par Hélène et François vers 23h15… Courte nuit, et on se retrouve un peu par miracle au départ du rallye. Retour des (mauvaises) surprises dès le départ, j’oublie de déclencher le chrono, …et on roule aux la tables de temps de passage ! L Pour se mettre à l’unisson avec moi, François oublie de me donner à haute voix quelques informations importantes du road-book et ça continue. On n’y est pas du tout, ni l’un ni l’autre ! C’est dommage, globalement, il n’y avait rien à dire sur les pièges, dans lesquels on est tombés par manque d’attention, de concentration, et c’est dommage car le parcours était superbe, sinueux, avec beaucoup de relief. L’une des (bonnes) surprises du week-end aura été une ‘’bourre bien sympa’’ avec Didier CORVI (le futur vainqueur avec Benoit LEGENNE) et sa 944 Turbo Cup. On s’est régalés pendant une vingtaine de kilomètres sans trop de retenue… Mais on n’en avait pas terminé avec les (mauvaises) surprises ! En milieu de matinée, le câble d’accélérateur casse, au plus fort d’une averse, et pour la toute première fois avec la MG, on décide d’arrêter, de rentrer au ralenti accéléré au parking de la salle, où un auvent nous a permis de changer le câble au sec ! Une dernière (bonne cette fois) surprise pour la route ? Le retour sur Paris s’est parfaitement déroulé… J [...] Lire la suite…
22 juin 2021Gazettes 202119 juin, LA ROUTE DES MIRAGES Avec Jean GUEZENNEC et François DUFOSSE, Patrick GUILLON et Jérémy SCHILTER ‘’Nous abordions ce rallye de reprise très humblement, sachant que les modes d’énoncés de parcours aussi variés et complexes ne nous réussissent guère… Mais c’était une reprise, après ces longs mois d’abstinence, et nous y avons retrouvé beaucoup de copains, du RSC78 et d’autres. La première étape nous a confirmé que nos craintes étaient fondées, avec des erreurs commises, et un retard conséquent au CH. Notre temps alloué avait déjà été ‘’plombé’’ dès le départ par une panne de trip (résolue heureusement). La seconde partie du rallye nous a semblé mieux négociée, avec encore pas mal d’inattentions, dont une route fantôme non remarquée, une distance notée pas au bon endroit, corrigée mais qui nous a valu, ce qui est normal, une case comptée faute au tarif maxi. Mais au moins, cette fois, nous sommes passés partout largement dans les temps. Au final, nous terminons 12èmes (sur 19 !) en Expert… mais ça nous aura permis de reprendre nos marques dans l’habitacle de Shirley pour préparer la suite, et nous nous sommes quand même bien amusés avec les innombrables présentations de François Demathieu, l’organisateur de la journée. Patrick et Jérémy, engagés en GT, ont connu entre autres des problèmes avec les ‘’cartes à vignettes’’, qu’ils découvraient comme nous, mais font mieux et placent la 914 en 8ème position sur 18 dans la catégorie.’’ [...] Lire la suite…